Download E-books Célébration biblique: Portraits et légendes PDF

By Élie Wiesel

Adam (ou le mystère du commencement), Abraham et Isaac (ou histoire du survivant), Joseph (ou l'éducation d'un juste), task (ou le silence révolutionnaire), d'autres personnages bibliques sont ici évoqués par un conteur qui les fait émerger tout ruisselants de leur passé et du passé de ceux qui transmirent los angeles mémoire - et tout présents à ceux auxquels le poète ouvre cette colossal symbolique pour aujourd'hui."Enfant je lisais ces récits bibliques avec un émerveillement mêlé d'angoisse. J'imaginais Isaac sur l'autel, et je pleurais. Je voyais Joseph prince d'Egypte, et je riais..." Cet émerveillement et cette angoisse, Elie Wiesel les fait partager à ses lecteurs dans cette interprétation à l. a. fois poétique et critique qui s'appelle le midrash.Né en Roumanie en 1928, rescapé d’Auschwitz, Élie Wiesel a reçu le prix Nobel de l. a. paix en 1986. Philosophe et écrivain, il est notamment l’auteur de l. a. Nuit et d’ Un désir fou de danser.

Show description

Read Online or Download Célébration biblique: Portraits et légendes PDF

Best Christianity books

All of the Women of the Bible

The entire ladies of the Bible deals a wealthy biographical standpoint on evey woman determine in scripture -- together with the well-known, the little-known, or even the unnamed. in additional that three hundred attractive and insightful pictures, Edith Deen brings alive the saints and sorceresses, queens and servants, moms and daughters, other halves and widows whose profound impression is felt through-out the Bible.

Mere Christianity

Within the vintage Mere Christianity, C. S. Lewis, an important author of the 20 th century, explores the typical floor upon which all of these of Christian religion stand jointly. Bringing jointly Lewis’ mythical broadcast talks in the course of international battle from his 3 earlier books The Case for Christianity, Christian habit, and past character, Mere Christianity offers an unequaled chance for believers and nonbelievers alike to listen to this strong apologetic for the Christian religion.

The Great Divorce

C. S. Lewis’ the nice Divorce is a vintage Christian allegorical story a couple of bus trip from hell to heaven. a unprecedented meditation upon solid and evil, grace and judgment, Lewis’s progressive notion within the the good Divorce is that the gates of Hell are locked from the interior. utilizing his striking descriptive powers, Lewis’ the good Divorce will swap the way in which we expect approximately sturdy and evil.

Hostage to the Devil: The Possession and Exorcism of Five Contemporary Americans

One On One With SatanA chilling and hugely convincing account of ownership and exorcism in glossy the United States, hailed by way of NBC Radio as "one of the main stirring books at the modern scene. "

Extra info for Célébration biblique: Portraits et légendes

Show sample text content

CAÏN ET ABEL : LE PREMIER GÉNOCIDE A l. a. floor, on dirait du théâtre de l’absurde. Entre le crime et le châtiment, aucun rapport n’existe hormis celui de leur récit, qui est le même ; le tueur et l. a. victime ont l. a. même histoire. Histoire morne, oppressante, dépourvue de beauté — même tragique — et de grandeur — même divine. Elle se déroule, certes, au niveau de l’absolu, mais elle implique une disagreement sur trois plans : entre l’homme et Dieu, si présent et si hostile ; entre l’homme et son frère, son rival et associé ; et entre l’homme et lui-même, oscillant entre le bien et le mal, entre los angeles malédiction et l. a. grâce, éternelles l’une comme l’autre, l’une dans l’autre. Deux frères, chacun jaloux des biens de l’autre, de ses souvenirs ainsi que de sa solitude, ne peuvent coexister sur une même terre qu’ils sont encore seuls à posséder. Aussi invoquent-ils comme arbitre los angeles Mort qui, elle, n’a guère d’histoire. Ici, il ne s’agit pas encore du défi qu’un père, Abraham, va lancer au Père des hommes en conduisant son fils à l’autel sur Son commandement ; et il ne s’agit plus de l’image que, dans son éblouissement preferable, le superior homme, Adam, se forgeait de son destin et du nôtre. Le lieu : n’importe où, partout. Le temps : après le graduation, après los angeles Création, après le Shabbat. Un climat morbide pèse sur le monde : l. a. fête est finie, le ciel s’est éloigné de l. a. Terre ; les êtres sont fatigués. Dégrisés, désenchantés. Adam, lui, est bénéficiaire du greatest élan de los angeles découverte cosmique, de l. a. première shock — celle du disciple admirant l’œuvre du Maître. Mais ce n’est plus vrai de ses deux fils ; ils ne se rappellent que los angeles chute. Période de transition où l’homme n’est plus seul et pas encore mortel ; pas encore conscient de ses pouvoirs et de ses entraves. Avec un moveé restricté à l. a. mémoire de son corps, il n’a pas encore d’avenir, mais il n’est plus libre de le rejeter ; il est condamné à vivre. A l. a. fois attiré et effrayé par l’inconnu tout à l’entour de lui, et en lui, il avancera, irrésistiblement, vers le meurtre et le remords. Irrémédiable, son acte s’accomplira dans le sang, non dans los angeles ferveur. Irréversible, son entreprise se perdra dans l. a. brutalité inutile, dans les ténèbres, et non dans los angeles prière. Histoire déprimante, ne portant aucun appel, aucun dépassement, qui n’ouvre aucune porte sur aucun sanctuaire mystery. Elle évoque le mal le plus bas, primitif, sans fard ni fantaisie. Les instincts seuls dictent les règles du jeu ; des instincts vulgaires et non pas des commandements divins. Dieu, ici, n’a mis à l’épreuve ni le meurtrier ni los angeles victime ; ils ont agi librement. Stupidement. Sans comprendre ; sans même chercher à comprendre. Et pourtant, ce sont deux êtres qui ont tout pour nous toucher, deux êtres marqués et prédestinés. Caïn : le ideal murderer et peut-être le most appropriate justicier. Abel : los angeles première victime, le most appropriate homme qui quitta ce monde en silence, sans un mot de remorse, sans un geste de protestation. Pourquoi Caïn a-t-il choisi los angeles violence, et son frère l. a. résignation ?

Rated 4.12 of 5 – based on 39 votes

About the Author

admin